Histoire

L'affinerie Raffineria Metalli Capra fut fondée en 1947 à Brescia, ville de grande tradition métallurgique. L'entreprise commença par produire des alliages de cuivre et au début des années 1950, elle a conçu le premier four rotatif pour la production de lingots d'aluminium secondaire.

RMC a alors arrêté sa production d'alliages de cuivre pour se consacrer exclusivement à la production d'aluminium secondaire, et aujourd'hui elle en produit environ 100,000 tonnes par an. Au début des années 1960, l'entreprise ouvre l'usine de Castelmella, avec 60 employés sur une surface de 30,000 m², dont 13,000 m² couverts. L'usine de Montirone comprenait 15 employés sur une surface de 35,000 m² dont 8,000 m² couverts.

Au début des années 80, RMC fit une série d'investissements pour l'usine de Castelmella et ses deux autres usines, et atteignit ainsi une production de 50,000 tonnes par an.

En 1992 apparut un nouveau système de recristallisation permettant de récupérer 100% des sels utilisés dans les fours, et en 1995 la production des lingots atteignit les 70,000 tonnes.

En 1998 s'initie le projet d'une nouvelle fonderie avec l'objectif d'atteindre une production de 100,000 tonnes par an.

En 2008 et 2009, une nouvelle série d'investissements dans l'usine de Castelmella a conduit à l'implantation d'un système de pyrolyse, la construction d'un nouveau bâtiment pour les bureaux et à la conception d'une nouvelle ligne de moulage.

Depuis sa création, Raffineria Metalli Capra a participé activement au développement des technologies de production de l'aluminium secondaire et a toujours été une des entreprises de référence dans ce secteur.

Elle a de plus toujours fait activement partie des associations professionnelles de ce secteur en Italie comme en Europe en apportant sa précieuse expérience pour un constant développement industriel, métallurgique, analytique, réglementaire et environnemental.