Matières premières

Au cours des trente dernières années, le recyclage des déchets comportant de l'aluminium a eu beaucoup d'importance pour notre industrie et pour la protection de l'environnement puisque cela a permis de réincorporer dans le système d'énormes quantités de matériau qui, sinon, auraient été nuisibles à l'environnement et auraient conduit à des coûts énergétiques plus élevés.

S'est alors engagé un cercle vertueux qui a permis de réduire la pollution et de développer des techniques avancées de séparation des matériaux des déchets. Pour éviter des conséquences néfastes et pour garantir le fait que les inconvénients ne l'emportent pas sur les avantages, il est indispensable que les processus de contrôle soient développés dans leur intégralité avec le maximum de garantie et de fiabilité dans le but d'éviter l'utilisation de matériaux polluants et radioactifs.

C'est pour cela que Raffineria Metalli Capra a opté pour un système de certification tierce partie, l'ICQ9809 et l'ICQNET.

RMC a été soumise à une Evaluation de l'Impact sur l'Environnement (EIE) et en 2006 elle a obtenu son Autorisation Environnementale de la part de l'IPPC.

En outre, la société s'est engagée à développer des protocoles internes dans le but de vérifier, corriger et optimiser ses processus en fonction des matières premières utilisées, cela pour éviter tout type de risque, pour réduire les déchets, minimiser la pollution environnementale et améliorer les systèmes de recyclage.